Quelles conséquences auraient une augmentation des licences de joueurs étrangers ?

L’article de la NZZ du 3 septembre de Nicola Berger nous apprend que durant l’été la ligue a refusé une augmentation des licences étrangères.

Entretemps, Genoni a quitté Bern pour signer à Zug pour CHF 800k et Stephan a signé à Lausanne pour CHF 650k pour la saison 2019. Je ne reviendrai pas sur la nécessité d’avoir des dates de mercato afin d’éviter ces signatures, une année en avance, alors que le championnat n’a pas encore débuté. Lire la suite

Chris is back !

b_1_q_0_p_0

Le retour de Chris McSorley en tant que Head Coach est dans la continuité du nettoyage entrepris par la Fondation 1890. Attention, toutefois, de ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Je ne parle pas de Woodcroft, ni de Regali, ni Bellanger ou qui ce soit. Je suis dubitatif sur ce retour en arrière où tout semble être organiser pour donner les pleins pouvoirs à McSorley.

Lire la suite

Les moutzes

Les moutzes

Les bernois sont champions suisses 2016.

Les bernois sont champions suisses 2017.

Les bernois ont fini premier championnat régulier avec 102 points, soit 31 points de plus que le GSHC.

Les bernois ont le meilleur Power-Play de la ligue.

Les bernois ont le soutien de la ligue, du juge unique et des arbitres.

Les bernois ont 14 joueurs qui ont participé aux Jeux Olympiques.

Les bernois ont Genoni.

Les bernois ont un budget sportif de CHF 28’000’000, soit CHF 17’000’000 supérieur à celui du GSHC.

Les bernois sont les grands favoris.

Le GSHC est une équipe qui laissera ces tripes sur la glace pour se qualifier en demi-finale.

Je me réjouis.

La Fondation 1890, nouvelles perspectives

Lors d’un entretien à la Tribune de Genève avec Daniel Visentini du 23 février 2018, François Bellanger parle pour la première fois à titre de président du club.

Lors de l’annonce de l’achat des actions par la Fondation 1890 à Quennec, la seule modification du Conseil d’Administration consistait au départ de ce dernier de son poste de président. Nous apprenons aujourd’hui que tous les autres membres ont quitté le Conseil d’Administration (Gillis, Gall et Szolansky). Pour rappel, Gillis avait des responsabilités dans les décisions sportives du club alors que Gall représentait les investisseurs. Le rôle de Szolansky n’a jamais été clairement défini. François Bellanger parle d’un soutien historique de Quennec, toutefois, Szolansky a été nommé au club le 20 juillet 2000 au moment où le club avait été acheté par Anschutz alors que Quennec n’est entré au Conseil d’Administration que le 22 juin 2006. Lire la suite

La Fondation 1890 achète 100% des actions du GSHC

La nouvelle est tombé hier soir, Hugues Quennec a vendu ses actions à la Fondation 1890. Après avoir vendu le SFC à cette même fondation et vendu le LHC à un groupe américain, Quennec est contraint de vendre le gshc avant un éventuel accord avec les autorités cantonales au sujet de la construction de la nouvelle patinoire.

En novembre, le club avait confirmé une tension de trésorerie et plus récemment un déficit de 6 millions de francs. Selon la presse, des repreneurs anonymes étaient prêts à racheter le club pour sauver le club d’une faillite. Le risque principal était de perdre les investisseurs qui étaient prêts à financer à 100% la construction d’une nouvelle patinoire. Lire la suite

Un apport de 1,2 millions de franc

DCC7144E-DBD6-4C84-906F-45BE5F7FE38A

Par communiqué de presse, le 21 novembre 2017, le club informait qu’une tension de trésorerie pouvait intervenir dans les mois suivants. Cette tension de trésorerie était expliquée par des avances pour le compte de GFH ainsi que par des avances liées au projet de la nouvelle patinoire. Les investisseurs se sont engagés en septembre 2016 de rembourser le club de ces avances pour un montant de CHF 3’000’000 dès réception d’une garantie des autorités cantonales au sujet de la nouvelle patinoire.

Lire la suite

Nouvelle patinoire : situation au 15 juillet 2017


« Petit » rappel des faits: (sources : articles de presse et forum 1905.ch)

La patinoire des Vernets a été inaugurée en 1958 (59 ans et toujours pas à la retraite !)

En 2001 le groupe Anschutz Entertainment Group décide d’abandonner le club en comprenant que les politiques genevois refusent qu’ils construisent une patinoire entièrement financée par ces soins. En 2017, AEG annonce un partenariat avec Lausanne pour la gestion des manifestations musicales dans leur prochaine patinoire financée essentiellement avec des fonds publiques.

Lire la suite