Réactions suite à l’article de la TDG « Interrogations autour du juge unique : le hockey doit évoluer »

L’article de hier revient sur la décision de le commission de recours de réduire la sanction infligée par le juge unique de 6 matchs à 2 matchs. Le journaliste s’appuie sur cette différence de jugement pour remettre en cause le système actuel d’un juge unique et juriste plutôt que Steinmann.

Je partage l’avis des avocats du club quand ils disent que les décisions de Steinmann ne sont pas systématiquement en défaveur des clubs romands.

Je n’arrive pas à comprendre pourquoi il est si difficile voir tabou d’imaginer qu’il puisse exister en Suisse une différence de traitement entre les romands et les suisses allemands. Effectivement, si la statistique des sanctions démontrait que Bern, Zurich et Kloten auraient été sanctionnés 2 fois plus (plus de 120%) que le gshc, Fribourg et Lausanne par un juge unique romand, ces clubs alémaniques ne se gêneraient pas de la faire savoir et seraient plus efficace de se faire entendre afin de corriger cette situation totalement inacceptable. C’est bien parce les romands sont une minorité qu’il est aussi difficile de faire changer les choses pour eux.

A mon humble avis, l’angle d’attaque du journaliste et des avocats sur le système plutôt que sur la personne du juge a un risque. En effet, la réduction de la sanction démontre que le système actuel fonctionne et lorsque Steinmann prend une mauvaise décision envers un club romand, le club peut faire recours et corriger ainsi la sanction. Depuis de nombreuses années, Steinmann fait de la politique en prenant ces décisions. C’est-à-dire qu’il réfléchit bien de ne pas sanctionner trop fortement les clubs romands afin d’éviter que ces jugements soient revus à la baisse. Les comparaisons des charges sur les arbitres (cas Maurer et Kolnick) et les récentes charges à la tête (Kuenzle et Wick) démontrent que le système ne fonctionne pas, car lorsqu’il sanctionne trop faiblement voir pas du tout un club, les clubs romands ne sont pas en mesure de faire recours afin de modifier sa décision. Je n’invente rien, Steinmann explique parfaitement cette manière de fonctionner dans son interview publié sur planetehockey.com

Je partage l’idée que la première instance (juge unique ou groupe d’experts) doit être en main d’ex-joueurs, entraîneurs ou arbitres qui ont une expérience de la glace. Le principal est que la ou les personnes qui remplaceront le juge unique soient des personnes neutres. Malheureusement, on peut en douter quand on rappelle la nomination de Beat Kaufmann au fonction des chefs des arbitres. Par exemple, si pour remplacer Steinmann, la ligue fait appel à Bobillier, Crameri ou d’autres joueurs remplis de rancœur, la situation ne changera pas. La deuxième instance (commission de recours) doit par contre être composée de juristes.

Enfin, le fait que Steinmann refuse toutes invitations de médias romands de s’expliquer sur ces décisions est non seulement un manque de respect envers les supporters, mais démontre à mes yeux qu’il y a un problème avec la personne et sa manière de faire de la politique. Il me paraît tellement clair qu’en favorisant les clubs puissants, il protège ainsi sa position.

La publication de cette article de la tdg permet d’imaginer que le gshc a l’intention de mettre sur la table de la prochaine assemblée le système du juge unique. Je ne suis pas sûr que l’angle d’attaquer uniquement le système et non la personne soit suffisant pour convaincre la majorité des clubs de revoir le système. Il semble évident que Fribourg et Lausanne sont des partenaires naturels, il reste maintenant à convaincre 3 ou 4 autres clubs de la nécessité et l’urgence de stopper ces inégalités afin que le hockey suisse puisse évoluer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s