5 commotions, où étaient les enquêtes ?

Photo PH

Depuis de nombreuses années, je constate une différence de traitement envers certains clubs. Je répète que cette différence de traitement n’a pas un impact direct sur une quelconque victoire du gshc. La démonstration de cette différence n’est donc pas une réponse à une frustration suite à une décision. Je suis bien conscient d’être un supporter et qu’il m’est impossible d’avoir un avis parfaitement neutre en la matière. Les critiques faciles et puérils envers cette constatation m’obligent encore une fois à répéter que je ne pense pas qu’il y a un système de corruption ou une volonté claire de la part des responsables de la ligue de désavantager le ghsc et le hockey romand en général.

Je constate que le gshc durant les play-offs a perdu 5 joueurs sur commotions et non des moindres (Matthew Lombardi, Taylor Pyatt, Alex Picard, Chris Rivera, Noah Rod) sans qu’une seule enquête du juge unique ne soit ouverte.

Les beaux discours sur ces charges reviennent chaque saison, alors comment expliquer qu’aucune enquête n’ait été ouverte ?

Je précise que je ne suis pas un adepte de l’idée stupide d’aligner les sanctions en fonction de la durée de blessures.

En refusant d’ouvrir des enquêtes, Reto Steinmann fait sa politique. Le club n’a pas de moyen légale d’obliger le juge à ouvrir une enquête; ainsi le juge n’a pas a statué sur cinq commotions. Le club, ni le joueur peuvent faire recours à cette volonté du juge de ne pas rechercher la cause de ces commotions ni de sanctionner le ou les fautifs.

Durant ces playoffs, le juge a sanctionné a deux reprises des joueurs servettiens (Picard pour slew footing et Mayer pour fighting) pour des actions qui n’ont pas blessés leur adversaire. Kuenzle lui a chargé à la tête un joueur genevois et a fait un « Slew footing » et participe actuellement à la finale Davos en toute impunité.

J’avoue être aussi choqué que la RTS arrive à montrer en boucle des images lorsqu’un genevois (Mayer) se comporte mal alors que lorsque les genevois sont victimes, les images sont à chercher ailleurs.

Zurich a mérité sa qualification en finale sur la glace, la meilleure des deux équipes est en finale; il n’y a rien à redire. Cela ne m’empêche pas de constater que cette politique du juge unique est absolument dégueulasse et détestable !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s