Perspective pour la saison 2015/2016

A un mois du début du championnat, il est temps d’entrevoir les perspectives pour la saison à venir.

Il est rare pour le gshc d’avoir un contingent aussi étoffé aussi tôt dans la préparation. Première constatation positive, il n’y a pas eu de grosses modifications dans l’équipe.

Gardien
Après une saison difficile pour Mayer, il faut espérer qu’il sera en santé tout au long de la saison et qu’il pourra démontrer qu’il est capable de devenir un grand gardien dans le futur. Nous sommes dans le flou pour la santé de Bays alors que Descloux doit continuer sa progression. L’importance de ce poste n’est plus à démontrer et il est fort probable qu’il y aura une plus grande stabilité que la saison dernière.

Défense
La défense a enregistrée les départs de Marti, Truttman et Ranger et l’arrivée de Fransson. Il est à noter que Bezina fera certainement toute la saison en défense alors qu’il avait débuté la saison dernière attaquant. Il y a clairement un manque de profondeur avec 7 défenseurs dans le contingent. Auquel il faut ajouter Dupertuis (license B à Ajoie) et Chuard (Junior). Toutefois, rarement la défense a eu autant d’expérience et de qualité par le passé. Le manque de profondeur peut être un risque, il est encore possible qu’un défenseur soit engagé d’ici le début du championnat ou plus tard au moment d’une blessure.

Attaque
Aucun départ (en ignorant Simek qui est parti en cours de saison dernière). Et une ou deux arrivées à ce jour avec Riat et éventuellement Pedretti actuellement à l’essai. Il reste le cas Picard, actuellement blessé et toujours au Canada. Dans tous les cas, il semble être la cinquième roue du char. Les trois autres attaquants étrangers connaissent le championnat, leur adversaire et le système McS. Almond n’aura pas passé le début de saison à rêver de NHL et devrait être entièrement concentré sur le gshc. Rod doit prouver qu’il a une place dans le top-6, Romy devrait se retrouver au centre d’une troisième ligne. Une compétition saine pourra intervenir avec les quatre attaquants surnuméraires (Douay, Kast, Riat, Traber).

Conclusion
Comme chaque saison, le contingent démontre les limites du budget du club et n’est pas comparable à celui des équipes mieux loties en terme de finance (Bern, Davos, Lugano et Zurich) et devrait lui permettre de se qualifier pour les play-offs. L’expérience acquise par les joueurs de cette équipe et la présence de nombreux jeune joueurs promotteurs laissent envisager une saison promotteuse d’émotions fortes et de résultats positifs. Le gshc sera encore plus dur à battre, pas de doute. La non-présence à la Coupe Spengler devrait permettre à l’équipe de s’impliquer encore plus dans les deux autres compétitions (CHL et Coupe Suisse). Tout comme les deux saisons précédentes, elle a les moyens de terminer la saison en ramenant une coupe dans cette ruine !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s