SIHF : dirigée par un guignol ou un incompétent ?

Décidément, les dirigeants de la ligue semblent n’avoir aucune limite dans leur niveau d’incompétence. La gestion de la nomination du coach de l’équipe de Suisse est édifiant. Le choix (Schläpfer), la méthode (passer outre son employeur) et la communication (Bykov, c’est qui?) tout est faux. Ce n’est pas surprenant si on se souvient de la gestion par la ligue de certains points sensibles:

.Nomination du chef des arbitres : Reto Bertolotti, fortement critiqué  par la presse et par le public, est remercié de ces fonctions. Pour le remplacer, la ligue choisit alors un ancien président de club qui a été reconnu coupable par la justice suisse d’avoir manipulé le championnat suisse de hockey pendant de nombreuses années. C’est le contraire qu’à la FIFA, là-bas, il se retire pour être jugé, alors qu’à la SIHF on peut avoir été jugé coupable et devenir le chef des arbitres sans qu’un seul journaliste en parle ! A préciser que cette nomination a été communiquée de manière très discrète et que le personnage depuis sa nomination l’est tout autant !

.Players Safety Officer: Quelques années plus tard, c’est au tour du juge unique d’être dans la tourmente médiatique. La ligue décide en urgence de nommer Stéphane Auger un ex-arbitre NHL comme PSO. En quelques clics sur internet, on découvre qu’il a été certainement licencié de son poste et que ces décisions ont été fortement critiquées par la presse et le public.

.Sean Simpson : En 2014, la ligue n’arrive pas à conserver cet entraîneur qui a pourtant réussi à obtenir une médaille d’argent aux championnat de monde de Suède. La communication toujours très légère de la fédération, nous fait comprendre qu’un désaccord de principe sur les responsabilités de l’entraîneur a fait partir Simpson sous d’autres cieux.

.Glen Hanlon : Pour remplacer Sean Simpson, la ligue choisit un entraîneur qui n’a jamais exercé en Suisse ! Et aujourd’hui, pour le remplacer la ligue indique que le prochain entraîneur doit être « une figure issue du hockey suisse qui puisse fonctionner comme une personne d’intégration ».

A la lecture de ces quelques points; la gestion calamiteuse de la nomination du futur coach n’est donc pas  surprenante. En premier lieu, le choix de Kevin Schlaepfer et Felix Hollenstein est mauvais. Loin de moi l’idée de critiquer gratuitement deux entraîneurs qui ont certainement fait d’excellentes choses pour leur club respectif. Toutefois, il semble évident que Felix Hollenstein a été imposé à Glen Hanlon en tant qu’adjoint; ce qui a motivé son départ. Ensuite, le nouveau adjoint apprend par la suite que la ligue fait son maximum pour nommer Schlaepfer en tant qu’entraîneur principal; ce qui a certainement engendré le départ de Hollenstein.

En choisissant Schlaepfer, la ligue donne le message que c’est le meilleur entraîneur exerçant ces fonctions à la tête d’une équipe de LNA; quelle insulte pour Del Curto, Simpson, Crawford, Bouchard, Fischer, etc.  Les méthodes de Schlaepfer sont régulièrement critiquées par ses confrères et quelques spécialistes. La ligue a contacté directement Schlaepfer pour lui proposer le poste sans informer son employeur ! Avec ces méthodes, la ligue met la EHC Biel dans une situation difficile qui pourrait avoir des conséquences sur le résultat de leur équipe. Andreas Blank est fâché et je ne doute pas les autres « petits » clubs sont solidaires. A sa place, je n’hésiterai pas à réclamer un dédommagement financier auprès de la ligue.

On apprend également qu’il existe un comité de consultation pour le choix de l’entraîneur et que des personnes influentes du SCB et des ZSC font partie de ce comité de consultation. Comment est-ce possible qu’ils trouvent Schlaepfer meilleur que Crawford et Boucher ou font-ils passer leur club avant l’équipe nationale ou désire-t-il affaiblir un concurrent direct ? En outre, pour ces personnes influentes du SCB et du ZSC, le critère issue du hockey suisse ne semble pas être un critère nécessaire pour diriger leur propre équipe et avec raison si on regarde leurs palmarès récents.

Florian Kohler (directeur de la SHIF) avoue qu’il n’a jamais parlé avec Slava Bykov  ! Donc cet ancien journaliste de la TV suisse allemande et directeur de la SIHF depuis 3 ans n’a jamais parlé avec la seule légende du hockey mondial ayant un passeport suisse et il ignore si Bykov a les qualités nécessaires pour être l’entraîneur de l’équipe de Suisse ! Allô ?

Alors je suis prêt à mettre beaucoup de choses sur le dos de l’incompétence et l’amateurisme, mais là je crois qu’il est nécessaire de constater qu’il est tout simplement inimaginable pour les dirigeants du hockey suisse de donner des responsabilités à un romand. Depuis plusieurs années, j’essaie de démontrer que la SIHF n’est pas partial dans différentes situations envers les clubs romands. Florian Kohler a certainement omis un mot dans leur critère de sélection, en effet, c’est beaucoup plus clair si nous comprenons que le prochain coach ne peut être que « une figure issue du hockey suisse-allemand… »

3 commentaires sur “SIHF : dirigée par un guignol ou un incompétent ?

  1. C’est qui ce Bouchard? Et c’est quoi ce (ou ces) « ZCS »? Et je ne savais que « Club » était féminin…
    Par ailleurs, Auger n’a pas été licencié par la LNH. On lui a simplement expliqué qu’il valait mieux qu’il prenne sa retraite pour « passer plus de temps auprès de sa femme et de ses trois enfants », selon le communiqué officiel, et avec les remerciements d’usage du directeur des arbitres de la ligue.

    Aimé par 1 personne

  2. Merci George pour tes corrections et précisions. Désolé, je n’ai pas trouvé la coquille pour « Club ». Pour quelqu’un de si tatillon, je suis surpris d’en découvrir une dans ton commentaire de 5 lignes. Meilleures salutations à hs16.

    J'aime

  3. Dedieu c’te mafia cette ligue suisse. Et là on apprend que ça risque d’être Fischer et Hollenstein en tandem! Quel attelage. Pas besoin d’être fribourgeois pour leur préférer Bykov.

    Bonjour le niveau du premier commentaire par contre, George Bastl, déjà rien que le pseudo… Quand on a Federer et Wawrinka. Bref ce genre de frustré mérite même pas une réponse. Je trouve ton article intéressant et je m’en fous qu’il y ait trois erreurs dans le texte, on en comprend très bien la substance.

    Bonne continuation

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s