Le corps arbitral impartial ?

Les efforts de Xipharg pour démontrer l’impartialité du corps arbitral envers les clubs romands sont touchants.

Toutefois, il ne sont pas suffisants pour remettre en cause l’inégalité de traitement en regard des éléments suivants :

  1. Entre 2007 et 2015, les clubs romands ont été sanctionnés 81% de plus que les autres clubs par le juge unique.
  2. Lors des playoffs 2015, 5 joueurs du GSHC ont été victime d’une commotion cérébrale sans une seule pénalité ni enquête ouverte par le juge unique. McS a par contre été sanctionné pour avoir menti.
  3. Lors des playoffs 2014, Reiber a arbitré 6 match où aucune équipe romande a eu l’avantage de jouer en supériorité numérique alors que le score était à égalité face à une équipe suisse alémanique.
  4. Kolnik écope de 7 matchs de suspension pour avoir touché avec sa canne la main d’un arbitre (avec rapport d’un arbitre); Loeffel même sanction pour avoir bousculé un arbitre (sans rapport d’un arbitre); Maurer menace un arbitre verbalement en début de match et ensuite provoque un contact physique (rapport d’arbitre, enquête ouverte, aucune sanction)
  5. Les clubs romands expriment leur mécontentement sur le chef des arbitres (Bertolotti). Il est remplacé par un ancien président de club qui a été jugé coupable par le justice civile suisse d’avoir faussé le résultat du championnat suisses pendant plusieurs années.
  6. Hollenstein simule une faute de Mayer, l’arbitre sanctionne Mayer de 2 min. Aucune enquête ouverte.

Enfin, il n’est donc pas vraiment surprenant de découvrir que la SIHV a tenté d’engager Arno del Curto, puis Kevin Schlaepfer comme coach de l’équipe nationale alors que Slava Bykov est libre et intéressé par le poste. Le président SIHV avouant n’avoir jamais rencontré la seule légende du hockey mondial ayant un passeport suisse.

Ce n’est pas une statistique sur les différences de pénalités distribués entre les matchs joués à domicile et à l’extérieur qui me fera changer d’avis. Surtout quand l’auteur de cette statistique renonce à partager des éléments qui pourraient démontrer une analyse différente.

L’argument que les gros clubs soient avantagés par rapport aux petits clubs a déjà été évoqué dans le forum. Je suis prêt à partager cette analyse, toutefois, je ne trouve pas d’élément démontrant une inégalité aussi flagrante envers des clubs tels que Langnau, Ambri, Biel et Rapperswil.

Il est normal que certaines statistiques puissent démontrent une égalité de traitement de la part du corps arbitral et je n’ai aucun problème à l’admettre. Ce qui m’est par contre difficile d’accepter est l’ignorance des éléments mentionnés ci-dessus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s