Christophe Stucki quitte le GSHC

img_0123
Les séparations sont toujours difficiles à accepter, comprendre et analyser de l’extérieur.

Genève a tellement eu de mauvaises expériences en terme d’équipes de sport professionnel, ce type de nouvelles engendrent rapidement des commentaires vifs qui reflètent le peu de confiance que les supporters ont sur les dirigeants.

KHL
Ce n’est pas seulement le départ de Stucki mais également un interview de président de la KHL qui déclare que Genève comme cible idéal pour intégrer la KHL qui relance ce sujet. Toutefois, ce qui a changé est le désistement de Timchenko dans le soutien pour le club. Timchenko était un ambassadeur important afin que Jokerit rejoigne cette ligue, vivant à Genève il était logique d’imaginer qu’il allait continuer le « travail » avec le GSHC. 

Les américains sont arrivées au CA et dans le staff technique du club, il me semble impossible que ces américains aient comme objectif que le club rejoigne la KHL. Il ne faut pas oublier que la NHL a ouvert il y a peu un bureau à Londres afin d’évaluer les éventuelles possibilités de développement en Europe de cette ligue.

Aujourd’hui, il me semble que le risque de voir le gshc rejoindre cette ligue est quasiment nul.

Sur ce sujet, des commentaires ont également montrés l’attachement par les supporters au championnat suisse, ce qui est suprenant vu le peu de suspense que ce championnat propose (vérifié par les très faibles différences de pronostics). L’éventualité de rejoindre cette ligue a permis aussi d’exprimer des craintes pour les fervents supporters. Des craintes certainement justifiées mais qui seront également valables avec une nouvelle patinoire et des propriétaires nord-américains.

Chris McSorley
L’annonce de ce départ a engendré également des commentaires sur le rôle de McSorley dans le club, par exemple un journaliste parle de mise sous tutelle d’autres imaginent que ce changement administratif aura un impact sur les résultats de l’équipe. De l’extérieur, l’arrivée d’un directeur sportif de qualité démontre une professionalisation du club qui devraient permettre de rendre l’équipe meilleur. Le cumul des responsabilités de McSorley a permis au club d’atteindre le niveau actuel. Pour progresser le club doit continuer de s’améliorer et la mise en place d’une aide à McSorley pour la direction sportive va dans le bon sens. Toutes les informations transmises aux médias montrent que McSorley est ravi de cette collaboration avec Lorne Henning. Le reste n’est que pur spéculation et relève de la rumeur ou du canular.

Hugues Quennec
Son engagement au SFC était une erreur. Pour ma part, la page est tournée. Essayé pas pu comme on dit. On lui reproche de ne pas communiquer suffisamment et dans le même temps à chacune de ces interventions les supporters refusent de lui faire confiance.

Christophe Stucki
Il a réussi le pari difficile d’intégrer une partie de l’économie genevoise dans le projet du gshc. Grâce à la tribune VIP, cela a été une réussite et a permis au gshc d’augmenter son budget.

Je ne connais pas les raisons de cette séparation : volonté de l’ex-directeur ou pression de Quennec et/ou des américains. Chacun peut arriver à des conclusions diverses en fonction de son expérience. Cela ne change rien de connaître les raisons et « cela ne nous regarde pas », par contre il est nécessaire que le club, la Ville et le Canton perçoivent un soutien massif des amateurs de hockey genevois.

Stucki était également l’interlocuteur avec la Ville et le Canton pour la patinoire. Son départ est un très mauvais signe, il était l’unique genevois ayant des responsabilités dans l’organisation. Hugues Quennec et les administrateurs américains doivent absolument plus s’entourer de personnalités genevoises ayant un réseau dans l’économie genevoise mais également politique afin d’éviter cette situation difficile d’avoir d’un côté uniquement des nords-américains face aux autorités genevoises trop prudentes et incapable de prendre leur responsabilité.

Son départ n’aura pas de conséquences sur le plan sportif à court terme. Comme constaté depuis plusieurs années (est-ce la dernière qui sonne ?), le dossier capital est la nouvelle patinoire, il devient impératif que ce dossier aboutisse afin d’assurer un pérennité au club au risque de le voir disparaître de la LNA. Depuis 10 ans, ma crainte est la même, celle que McSorley et Quennec quittent le club et que ce départ engendre un vent de panique auprès des politiques qui décideront alors de participer au financement d’une patinoire qui sera terminée quand le club se trouvera en ligue inférieure dans une situation semblable que le Stade de la Praille.

Je reste optimiste et attends avec impatience les informations sur la nouvelle patinoire promise pour le 16 septembre 2016.

Je remercie Christophe Stucki pour tout se qu’il a apporté au club et lui souhaite plein de succès et de bonheur pour la suite de sa carrière proffessionnelle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s