Cinq défaites consécutives

L’équipe passe un mauvais moment. C’est un moment difficile surtout pour les joueurs et le club, mais aussi pour tous les supporters.

L’interview de Romain Loeffel dans la tdg du 18 octobre 2016  démontre que les joueurs ne se concentrent pas sur les éléments extérieurs qui peuvent expliquer cette mauvaise passe, mais se focalisent sur les éléments qui leur permettraient de sortir de cette série de défaites. Il exprime sa frustration sans chercher des excuses et cite les erreurs des joueurs qui doivent encore mieux faire ainsi que leurs difficultés dans les situations spéciales. Il sait que les joueurs doivent travailler encore plus fort et plus dur.

Chaque supporter vit sa passion de manière différente. Pour ma part, bien-sûr que de partager les victoires et les succès procurent un sentiment de bonheur et de fierté. Toutefois, j’avoue que les moments difficiles peuvent également me procurer des émotions positives. Il est alors plus facile de constater la solidarité et le sacrifice des joueurs; des attitudes où les joueurs genevois excellent depuis l’arrivée de McSorley. Des valeurs qui deviennent de plus en plus rare dans notre société où la réussite rime trop souvent avec fric.

La peur, la panique et l’urgence sont très mauvaises conseillères; je ne doute pas que le public peut transmettre ces sentiments à l’équipe et qu’il est donc bien plus utile et intelligent de leur exprimer de la confiance et des encouragements.

Les exploits commencent dans la gestion de ces moments difficiles; la manière dont l’équipe arrivera à se sortir de cette situation permettra aux joueurs de garder des souvenirs positifs qui seront utiles dans le futur.

Maintenant si les joueurs s’interdisent d’analyser les éléments extérieurs de leur mauvais résultat pour les raisons évoqués au-dessus, ceci ne doit pas interdire les critiques de faire part de leur jugement. Bien entendu, il est très difficile d’avoir un regard précis en étant éloigné du groupe. Il s’agit d’un sujet sensible pour les supporters. Je me limite ici à en citer les principales : budget, blessures, grosse prise de risque avec une profondeur très (trop pour certains) restreinte de défenseurs, manque de chance avec des défaites qui se jouent à pas grand chose, des décisions arbitrales, etc (pour des informations complémentaires vous en trouverez beaucoup sur le forum). Je n’ai aucun doute que McSorley connait le sujet mieux que quiconque et qu’il y travaille sérieusement sans avoir de baguette magique.

Le championnat est encore long et je me réjouis de suivre l’équipe avec la confiance qu’elle sera compétitive à l’attaque des play-offs. Si les joueurs seront épargnés par les blessures, ils seront capable d’élever leur niveau et aller chercher la chance nécessaire pour atteindre le Graal !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s