2017, l’année d’un titre ?


L’équipe est actuellement 8ème avec un point d’avance sur Kloten (9ème). La qualification pour les playoffs va se jouer entre Bienne, Lugano, Davos, Genève, Kloten et Langnau. 4 de ces équipes seront qualifiées et 2 rejoindront Ambri et Fribourg.

Comme chaque année, un suspense aura lieu jusqu’à la dernière journée. Le rythme des matchs va beaucoup augmenter dès la reprise sans aucune interruption pour l’équipe Suisse ou pour les caisses du Davos (Spengler).

L’équipe a tout en main pour obtenir cette qualification aux play-offs. Depuis son arrivée en LNA, elle s’est qualifiée 13 fois pour les play-offs et a participé aux play-outs uniquement à 2 reprises (2006 et 2012).

Depuis le début de saison, les défenseurs « défensifs » ont été particulièrement touchés par les blessures : Antonietti a manqué 28 matchs, Vukovic et Mercier ont manqué 11 matchs chacun.

Cela a permis à Jacquemet de prendre une place importante en défense et avec succès. Kast et Almond ont également fait le sacrifice. C’est important et nécessaire pour l’esprit d’équipe. Après un début de saison plutôt difficile, Petschenig doit encore progresser mais il commence à prendre ces marques dans le championnat suisse. Les défenseurs blessés devraient tous être de retour en janvier. Erhardt a été engagé tardivement, il est l’étranger surnuméraire et jouera uniquement si un autre étranger est blessé ou s’il y aura à nouveau un grand nombre de blessés en défense.

Au niveau des attaquants, l’équipe présente une profondeur peu habituelle pour notre club avec beaucoup de qualité. Santorelli est vite reparti, mais remplacé par Nathan Gerbe. Avec Spalling, les deux doivent encore monter en puissance et être au top d’ici fin février. Slater n’a pas fait un début de championnat aussi impressionnant que la saison dernière, mais il devrait aussi progresser ces prochaines semaines. Almond, Rod, Riat, Wick, Rubin et Simek sont des valeurs sûres avec un mélange de fougue, technique, puissance et rapidité pour compléter les trois attaquants étrangers. Romy et Douay devraient faire leur retour et seront très utile à l’équipe. Impose est la surprise du début de saison, car il ne semblait pas acquis qu’il puisse trouver une place en 4ème ligne. Avec Traber et Heinimann, il forme une quatrième ligne rapide et travaillant dans les deux sens de la patinoire mais également dangereuse. Schweri est une énigme car il a d’excellentes facultés offensives mais semble être « puni » par McSorley qui lui donne très peu de responsabilités.

Après 3 demi-finales d’affilée, l’équipe peut aller plus loin. Elle doit monter en puissance ces prochaines semaines. L’idéal serait de se qualifier le plus haut possible, mais je reste convaincu qu’il sera plus facile d’éliminer Zurich ou Bern en quart-de-final que de les battre en final. On le sait, il n’y a pas de place au calcul et pour être champion une équipe doit être capable de battre toutes les équipes !

Coupe Suisse
Il reste aussi la Coupe Suisse, une demi-finale aux Vernets contre Zug et une éventuelle finale contre Lausanne ou Kloten. Toutes les grosses équipes sont éliminées. Toutes les équipes en course sont certainement très motivées par ce titre. Les joueurs doivent démontrés une volonté de gagner comme lors des coupes Spengler. Deux matchs à gagner pour ramener un titre officiel à Genève ! Je suis convaincu que le GSHC est une équipe de coupe et qu’elle est capable d’aller chercher ce titre.

Les coulisses
Le plus important pour 2017 se joue en coulisse. Les supporters sont impatients que le projet de la nouvelle patinoire devienne concret. Ils mettent énormément de pression sur Quennec car ils le jugent responsable de la situation. Ils exigent une transparence totale sur la gestion et le financement du club. Le club est une société privée et n’a aucune obligation de transparence à l’égard des supporters et des sponsors. Les investisseurs de la nouvelle patinoire exigent certainement une discrétion bien légitime sur leurs moyens financiers et leurs intentions.

Dans le cadre de la négociation avec la Ville et le Canton, le club doit évidemment transmettre des informations et des garanties qui ne regardent pas le grand public ni les sponsors. Le club a présenté un dossier de financement pour la nouvelle patinoire aux autorités cantonales. Elles sont en train de vérifier la solidité financière des partenaires ensuite, les discussions pourront aller de l’avant. Un accord entre le canton, la Ville, la commune de Lancy, le Club et les investisseurs devra être trouvé pour la construction et l’utilisation de la patinoire. Le LHC va recevoir une patinoire financée à plus de 90% par le canton et 5 communes. Nous savons qu’à Genève, le financement public sera beaucoup plus faible. Toutefois, il est urgent et nécessaire pour Genève que ce projet devienne une réalité durant ces prochains mois.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s