La Fondation 1890 achète 100% des actions du GSHC

La nouvelle est tombé hier soir, Hugues Quennec a vendu ses actions à la Fondation 1890. Après avoir vendu le SFC à cette même fondation et vendu le LHC à un groupe américain, Quennec est contraint de vendre le gshc avant un éventuel accord avec les autorités cantonales au sujet de la construction de la nouvelle patinoire.

En novembre, le club avait confirmé une tension de trésorerie et plus récemment un déficit de 6 millions de francs. Selon la presse, des repreneurs anonymes étaient prêts à racheter le club pour sauver le club d’une faillite. Le risque principal était de perdre les investisseurs qui étaient prêts à financer à 100% la construction d’une nouvelle patinoire.

A la surprise générale, la Fondation 1890 (financée par la fondation Hans-Wilsdorf) a acquis la totalité des actions 3 jours avant une réunion cruciale avec les autorités au sujet de la nouvelle patinoire. Les investisseurs attendent une lettre d’intention de la part des autorités pour la construction d’un projet immobilier de CHF 300’000’000. Hugues Quennec s’était engagé à vendre 50% du capital-actions à Mike Gillis dès que le projet de la nouvelle patinoire serait confirmé.

La seule modification dans le Conseil d’Administration consiste au départ du président-actionnaire Quennec, remplacé par François Bellanger qui était déjà membre du conseil. Les autres membres du conseil restent en place (Mike Gillis, Peter Gall et Franz Szolansky).

Il est trop tôt pour tirer un bilan complet sur l’implication de Quennec pour le club, je peux citer l’apport des investisseurs pour le projet de la patinoire et un bilan sportif remarquable durant sa présidence. Sa discrétion et sa communication lui ont porté préjudice dans la confiance avec la population et les autorités genevoises, particulièrement après l’échec de son passage au Servette FC.

Le club a annoncé une communication durant la semaine qui devrait apporter des éléments sur l’avenir du club.

Le non-départ de Gillis et Gall démontre qu’ils sont toujours impliqués dans le projet. Des négociations ont dû avoir lieu entre Quennec, Gillis et la Fondation 1890. Avec la promesse de vente de 50%, Quennec n’avait pas la liberté de vendre la totalité de ces actions sans l’accord de Gillis. La Fondation 1890 a pu reprendre les engagements de Quennec de vendre 50% dans le cas où la patinoire est confirmée par les autorités. En dehors, des difficultés financières, cette vente a un impact important dans les négociations avec les autorités cantonales au sujet de la nouvelle patinoire. Les politiques seront dans un terrain bien plus serein et de confiance avec la Fondation 1890 comme interlocuteur aux côtés de Gillis, plutôt que Quennec avec l’échec du projet SFC. La réunion de lundi reste primordiale pour l’avenir du club. Une fois de plus la Fondation Wilsdorf vient prêter secours aux politiques dans un projet public compliqué. Plusieurs pistes peuvent être envisagées, la première étant que la Fondation vend 50% des actions à Gillis et reste partenaire uniquement au niveau des actions du club. Il est aussi envisageable que la Fondation soit partie prenante du projet immobilier aux côtés des investisseurs étrangers ou encore le départ de Gills et des investisseurs. Il est difficile aujourd’hui de connaître les intentions de chacun.

La présence de Gillis dans le projet assure aussi une expérience sur la plan sportif. La Fondation 1890 doit compter sur des personnes ayant des compétences reconnues dans leur domaine. Sur le plan sportif, le rôle de McSorley sera très sensible pour les supporters du club. Encore une fois, le fait que la Fondation 1890 n’a pas jugé nécessaire d’ajouter un administrateur dans le Conseil d’Administration laisse entrevoir la possibilité que cela ne changera rien dans ce domaine. Evidemment, rien n’est gravé dans la pierre et dans le sport, nous savons que cela peut bouger très rapidement.

Dans tous les cas, le projet est maintenant dans les mains de personnes compétentes et cette étape est importante en vue de la construction de la nouvelle patinoire indispensable pour l’avenir du club dans l’élite. Il en reste encore d’autres et nous y verrons plus clair après la séance de lundi et la communication du club annoncée pour la semaine prochaine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s