Saison 2017/2018 – les bilans

Bilan sportif

Un début de championnat difficile avec l’application d’un nouveau système de jeu imposé par un nouveau coach qui découvrait le championnat suisse.

Un excellent mois de décembre qui a certainement permis à l’équipe de se qualifier.

Beaucoup de blessures et souvent à des postes clefs (défenseurs dominants et gardiens). Heureusement cette saison, le gshc présentait une profondeur de banc rarement vu dans le contingent (avec l’inconvénient des charges financières qui en découlent).

Un étranger (Gerbe) sensé être le finisseur de l’équipe libéré de son contrat en milieu de championnat et reparti aux USA. L’arrivée d’un remplaçant (Da Costa) revenant d’une grosse blessure et qui a donc manqué de rythme, même si ce qu’il a montré était exceptionnel.

Une saison régulière terminée à la huitième place avec des hauts des bas et une élimination contre le mastodon du championnat en 5 matchs. Enfin, une victoire en playoff après 10 défaites consécutives. Je me pose la question si les joueurs ne se sont pas crus trop forts en playoff et qu’ils n’étaient pas dans le meilleur état d’esprit pour démarrer cette bataille.

Bien sûr, au vue des budgets et des contingents, l’équipe finit à une place juste. En tant que supporter, j’espérais plus, beaucoup plus. Je suis déçu par cette élimination même si elle est logique.

Je peux expliquer cette déception par :

  • La passation de pouvoir sur la banc entre McSorley et Woodcroft.
  • Les problèmes financiers du club (j’y reviendrai plus bas).
  • L’écart entre les différents budgets de la ligue; cette saison c’est au tour de Biel de créer la surprise.
  • L’erreur de casting de Gerbe.
  • Les blessures de Mayer et son manque d’efficacité particulièrement au début des playoffs.

Bilan financier

Au mois de janvier, Quennec a vendu l’intégralité des actions à la Fondation 1890. Quennec a une grande responsabilité dans cet échec ainsi que son conseil d’administration (Gillis, Gall et Bellanger). Malheureusement, ces difficultés financières en plein championnat ont eu des répercussions sur l’équipe. Nous savons que le club a un déficit de 6 millions que la Fondation s’est engagé à couvrir. Sans information complémentaire, il est difficile d’avoir une compréhension plus précise des raisons objectives de ce déficit. Pour ma part, je remercie Quennec pour tout se qu’il a fait pour le club durant toutes ces années. Avec McSorley, ils ont été un binôme parfait pour obtenir des résultats exceptionnels avec le peu de moyen à disposition. Il a trouvé des investisseurs prêts à financer à 100% la construction de deux nouvelles patinoires. Ces échecs auront été cette gestion financière calamiteuse avec un déficit de 6 millions et son incapacité à convaincre les politiques d’avancer plus rapidement le projet de la nouvelle patinoire.

Et maintenant, quelle suite ?

Sur le plan sportif, avec le départ de Quennec, Gillis, Henning, McSorley a les pleins pouvoirs sur le domaine sportif. Les articles racoleurs et populistes de la TDG (chut, pas un mot à Surdez, je ne veux pas refuser son invitation à boire une bière au pub du coin) et certains supporters ont déjà scellé le sort de Woodcroft. Pour ma part, je ne vois pas de raison objective de le licencier après une saison honorable et toutes les difficultés dont nous avons parlées plus haut. J’ai entièrement confiance en McSorley pour faire son bilan sportif et j’espère qu’il communiquera avec la presse (je le trouve trop silencieux depuis trop longtemps). Il me semble possible qu’il désire continuer de travailler avec Woodcroft, ou le licencier pour engager un autre coach, ou reprendre sa place sur le banc. Bref, il manque énormément d’informations pour avoir une vision complète de la situation et surtout je n’estime pas avoir les compétences.

Sur le plan de l’actionnariat, la Fondation 1890 a encore tout à prouver dans le domaine sportif. Je ne perçois pas un modèle de réussite quand je constate les résultats du SFC depuis son arrivée. Au GSHC, elle peut s’appuyer sur un des meilleurs directeurs sportifs pour faire progresser le club. Toutefois, le club est toujours dans une situation délicate (d’ailleurs Bellanger a déjà annoncé une diminution du budget), des petites erreurs (il suffit pas de grand chose) pourraient avoir des conséquences sportives désastreuses. La démission de Bellanger est venu très rapidement après sa nomination. Maintenant, il s’agit de donner au club une stabilité dans les décideurs et gestionnaires. On nous parle d’un changement dans la direction administrative, je verrai bien. Je suis très perplexe des relations actuelles entre la Fondation et les investisseurs. Nous ne savons rien sur les discussions et les accords éventuels passés entre eux lors de la vente des actions. La seule communication étant que les discussions entre les investisseurs continuent avec les autorités (une convention devrait être signée très prochainement). Le cas échéant, est-ce que les investisseurs resteront distant de la gestion du club et désintéressé des actions du club ou est-ce que la fondation serait disposé de partager l’actionnariat avec eux ?

Depuis tellement longtemps, nous savons que le club doit recevoir une nouvelle patinoire afin de pouvoir hisser son budget au niveau des meilleures équipes du championnat suisse. Avant son élection, Emery-Torracinta avait clairement précisé sa motivation pour faire avancer le projet de la patinoire et participer au financement. Pour l’instant, elle a échoué sur tous les points. Personnellement, je ne crois plus à une signature de cette convention à quelques semaines des élections (surtout dans la tourmente politique ou elle se trouve à l’intérieur même de son parti). Dans tous les cas, pour ma part, je ne renouvellerai pas mon vote à sa faveur et je serai très prudent avec tous les socialistes qui se présenteront.

Depuis 3 ans, le club régresse à tous les niveaux, le chantier pour la Fondation, le Conseil d’Administration et les directions administratives et sportives sera ardu. Je continuerai à soutenir le club aussi longtemps que je percevrai l’espoir le conquête du titre qui, bien entendu, commencera déjà octobre prochain.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s