Situation après 5 rencontres

Il est impossible de faire des plans sur la comète après seulement un dixième du championnat régulier joué. Je me limiterai donc à faire un tour de l’effectif après ces 5 premières rencontres.

Bien entendu, les blessures de Wingels et Bouma sont regrettables. Il s’agit de deux joueurs qui devaient avoir un rôle dominant pour l’équipe. Ces blessures font partie du sport, c’est particulièrement vrai pour le hockey. Face à l’adversité l’équipe doit travailler dur pour s’améliorer, être solidaire et positiver sur ses points forts. Elle en sortira plus forte et sera prête pour les moments où cela compte vraiment.

Gardiens

Il est préférable d’avoir 2 gardiens ayant le potentiel d’être titulaire en NL plutôt que 2 gardiens qui devraient être remplaçants. Mayer et Descloux montrent une solidité et une solidarité dans leur rôle respectif. Mayer doit réussir une saison meilleure que la dernière s’il veut conserver sa place de numéro 1 alors que Descloux dont son contrat se termine à la fin de la saison devra être faire des présences déterminantes à chacune de ces sorties pour accrocher une place de titulaire le plus rapidement possible.

J’avoue être sceptique de l’intérêt porté sur nos gardiens par les médias alors que certains clubs semblent démontrer une certaine fébrilité à ce poste (Lausanne, Davos, os-je nommer Fribourg ?).

Je n’ai aucun doute que Mayer et Descloux ont les capacités et l’attitude nécessaires à obtenir parmi les meilleurs pourcentage d’arrêts en fin de saison, en sachant que ce pourcentage dépend aussi grandement de la bonne tactique et l’attitude défensive de toute l’équipe.

Défense

Beaucoup regrette le départ de Loeffel. Son départ est clairement une perte pour le club, il s’agit d’un des meilleurs défenseurs offensifs du pays. Avec la venue de Tömmernes son rôle avait beaucoup changé depuis la saison dernière. Son départ ne devrait pas avoir de conséquence dramatique sauf si les deux suédois devraient être absent pour une longue durée.

Je suis impressionné par le début de saison des deux suédois, une solidité défensive et un sérénité dans la relance qui fait plaisir à voir.

Jacquemet, Vukovic et Mercier semblent avoir acquis une place indiscutable dans l’alignement. McSorley qui a l’habitude de faire jouer son équipe avec 6 défenseurs a fait plus ou moins un tournus avec le sixième défenseur (Antonietti, Bezina, Petschenig et Vollmin). Pour l’instant les défenseurs sont en pleine santé et chacun aura plus d’opportunité de jouer quand les blessures ne manqueront pas d’arriver. Avec leur peu de temps de jeu, il est difficile de faire une hiérarchie entre ces quatre derniers, même, si j’avoue que j’ai un tout petit peu plus de peine avec Antonietti qui semble parfois bien emprunté.

Je lis que la défense est vieillissante, lente et lourde. J’avoue ne pas partager ces conclusions surtout quand j’observe les suédois et Jacquemet. La moyenne d’âge des 5 titulaires indiscutables (Tömmernes, Fransson, Jaquement, Vukovic et Mercier) est de 31 ans qui me semble être un âge plutôt parfait pour un défenseur.

J’avoue être surpris de découvrir la profondeur de cette défense, maintenant c’est certain que l’équipe dépend beaucoup (trop ?) de la présence et des performances des deux défenseurs suédois. Il est évident que notre défense (ce qui est d’ailleurs valable pour tous les postes de l’équipe) ne peut pas être comparer aux défenses des équipes top-4.

Attaque

Pour jouer à la méthode Coué, je commencerai par dire que les blessures des deux étrangers permettent à d’autres joueurs d’avoir des plus grosses responsabilités. Sur ce point, Almond, Richard, Rod, Wick, Romy sont présents et l’équipe peut compter sur cette ossature d’excellents attaquants suisses, mais cela ne tiendra pas encore longtemps.

Alors que l’équipe avait souvent une pléthore de centre suisse de qualité, il me semble qu’il manque un centre de 4ème ligne. Kast a joué les deux derniers matchs à l’aile, il a été remplacé par Berthon. J’avoue ne pas comprendre l’obstination de McSorley de ne pas faire jouer un étranger au poste de centre. Bozon a eu un été difficile avec une blessure et ne semble pas encore prêt à prendre plus de responsabilité; Douay est un peu en-dessous de mes expectatives, mais il est encore jeune et doit travailler encore plus dur pour passer un cap, il a toutes les cartes en main pour obtenir une place dans le top-6.

Conclusion

Il est impossible de prévoir quoi ce soit ou de tirer quelconque conclusions sur la base de ces 5 premiers matchs du matchs, sauf qu’il est évident que la qualification en playoffs sera difficile (c’est valable pour beaucoup d’équipe de ce championnat) et que l’équipe devra passer au travers de périodes difficiles. Sur la base des dix dernières saisons, le gshc s’est qualifié 9 fois au playoff, seul Zurich et Davos ont fait mieux. Ces expériences doivent aider l’équipe à rester sereine et faire preuve de la bonne attitude pour se qualifier le plus rapidement afin de pouvoir rêver à encore mieux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s