SIHF – prêts et licences étrangères

La Conseil Fédéral a débloqué 150 millions de francs afin de venir en aides au hockey suisse. Le 13 mai 2020, il a fixé les critères des mesures de stabilisation.

Pourquoi emprunter ?

La SIHF (fédération/ligue) et les clubs de hockey ont été directement impacté par la crise du Coronavirus. Les deux dernières journées du championnat ont été disputées à huis clos et les play-offs 2020 annulées. Pour rappel, le Conseil Fédéral a déjà accordé des prêts sans intérêt sans intérêt limité à CHF 500’000 à chaque club en mars. A priori, tous les clubs devraient être en mesure de terminer l’exercice en cours et avoir les ressources financières suffisantes pour débuter la saison prochaine.

Toutefois, aujourd’hui, il n’est pas encore possible de savoir si le championnat pourra débuter normalement en septembre. Dans le cas, où les réunions de plus de 1000 personnes sont interdites jusqu’à la fin de l’année, la situation financière des clubs sera en péril.

Les clubs et la ligue n’ont pas constitué de provision afin de pouvoir faire face à des situations exceptionnelles. De plus, les clubs ont des engagements fermes auprès des joueurs de leur contingent pour les prochaines saisons. Par exemple, pour Fribourg-Gottéron les salaires et frais de la 1e équipe se sont élevés à CHF 11,1 millions. Si le championnat ne reprend pas comme prévu, les clubs auront les possibilités suivantes :

  • Emprunter sans intérêt auprès de la SIHF afin d’obtenir les liquidités nécessaires pour payer leurs charges (principalement les salaires des joueurs). Toutefois, ce prêt est soumis à des mesures fixées par le Conseil Fédéral.
  • Entrer en négociation avec leurs joueurs afin d’éviter une faillite qui sera catastrophique pour tout le monde. Avec la possibilité, d’obtenir ces prêts de la Confédération, les joueurs pourraient être enclin à refuser d’entrer en discussion.

Parmi les critères, la Confédération demande que la masse salariale des clubs diminuent de 20% d’ici 3 ans ainsi que la création d’un fond de réserve.

Licences étrangères

Selon Daniel Villard dans le Journal du Jura, un groupe de travail au sein de la SIHF a été créée en vue en vue de réfléchir sur l’avenir de la NL. L’idée d’un plafond salarial sur le modèle américain est sur la table aux côtés d’autres solutions. J’y reviendrai.

Avant de parler des solutions, il est préférable de déterminer les causes. Nous avons vu que la première cause est l’absence de réserve dû à une gestion à court terme des dirigeants de clubs. La deuxième est la limitation du nombre de licences étrangères. Elle engendre une offre limitée de joueurs de qualité. Quand quelque chose est rare, une compétition acharnée se met en place avec une forte inflation des prix.

J’avoue être stupéfait que la Confédération n’ait pas exigée de la SIHF qu’elle se conforme à la loi suisse sur les travailleurs étrangers. En effet, le règlement du Championnat Suisse limite le nombre de joueurs étrangers à 4 par équipe. En vertu, des accords bilatéraux entre la Suisse et l’Europe, la Suisse s’est engagée de traiter de la même manière un ressortissant européen qu’un citoyen Suisse.

De plus, cette limite engendre des coûts de salaires exorbitants pour les clubs. En effet, un attaquant de 3e – 4e ligne évoluant dans les championnats européens ou nord-américain ayant les mêmes capacité technique et physique ont des rétributions largement inférieures à ce qui est versé aux joueurs suisses. Une ouverture du marché aurait un impact direct sur les budgets des clubs et leur capacité à créer un fond de réserve.

En dehors de la forte réduction du coût du hockey suisse, cette ouverture aurait comme impact d’améliorer la qualité de l’équipe Suisse. Aujourd’hui, entre 5 et 10 joueurs suisses évoluent en NHL ou KHL, les 10-15 joueurs évoluant en Suisse devront travailler dur et fort pour obtenir les meilleures places dans leurs équipes respectives. Ils évolueraient avec des joueurs doués et physiques. Des conditions propices pour créer une compétition à l’interne de chaque club qui permettrait aux meilleurs joueurs suisses de mieux progresser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s