Interview du juge unique

Cette première interview de Steinmann dans un média romand est intéressante (publiée sur planetehockey.com). Enfin, car avec la quantité d’encre et de pixels gaspillés à son égard, il était temps qu’il parle à un journaliste. J’y reviendrai plus tard, ma première surprise a été de constater qu’un journaliste pouvait être encore plus mauvais qu’un juge unique.

Groupe informel
Qui sont ces joueurs ? Est-ce qu’il y a des joueurs romands ? Est-ce que les clubs savent qui sont-ils ? Cela serait presque amusant de découvrir que Crameri et/ou Bobillier en fassent partie. On apprend ici que des anciens joueurs conseillent le juge et qu’il est nécessaire qu’ils restent anonymes face à la férocité des médias, quelle bonne blague. Ces joueurs ont une influence certaine. En effet, Steinman précise dans son interview qu’il est difficile pour lui de prendre une décision quand ils ne sont pas d’accord entre eux; ce qui peut être interprété que quand ils sont d’accord, il lui suffit de distribuer les sanctions proposées par ce groupe informel.

Steinmann informe qu’il existe un groupe informel et anonyme qui participe activement à ces décisions et ensuite justifie que pour des raisons organisationnels il serait difficile de mettre en place 3 juges en raison de critères temporels. Pourquoi est-ce possible de l’organiser avec un groupe informel et secret et difficile avec trois juges ?

Politique
C’est hallucinant de lire que ces décisions sont prises avec un aspect politique.

Sur cette question, le journaliste précise que le juge est quasiment jamais désavoué par le Tribunal sans revenir sur le dernier désaveu qui a tout de même eu comme conséquence qu’un joueur genevois (Picard, certainement l’attaquant servettien le plus important en play-off) n’a pas pu joué un match de demi-finale des playoffs à cause de son erreur de jugement. La justification est peut-être politique pour reprendre ses termes.

Arbitres
Pour la première fois, je lis que les joueurs sont sanctionnés en cas d’attaques contre les arbitres. J’avais jusqu’ici compris que chaque contact physique entre un arbitre et un joueur méritait une sanction d’un minimum 10 matchs. Donc le geste de Kolnick était considéré comme une attaque tout comme celle de Loeffel.

Par contre, pas un mot sur le cas Maurer ou les arbitres ont été scandalisés par le fait que son enquête aboutisse sur un non-lieu alors que le joueur avait non seulement bousculé un arbitre mais l’avait d’autant plus menacé en début de match. Est-ce que ce non lieu n’aurait-il pas eu lieu très peu de temps après la nomination du nouveau chef des arbitres ? Politique ?

Je précise que Servette a déjà subi 14 matchs de suspension pour ce type d’effraction,  sur tout de même deux cas où l’aspect politique a été peut-être déterminant afin de considérer ces gestes comme des attaques envers des arbitres.

Journaliste
Le journaliste ne pose pas une seule question sur la statistique tenu ici qui me semble démontre par elle-même une inégalité de traitement.

Sans revenir plus en détail sur l’écart hallucinant entre les sanctions infligées à Bern et Zurich par rapport à celle de Genève ou Fribourg, la nouveauté est que Lausanne en une saison et demi a déjà écopé presque le même nombre de match de suspension que Langnau 6 saisons !

Pas non plus d’explication sur le fait qu’une faute grave contre un joueur lausannois c’est quatre matchs alors qu’une faute très grave contre Künzle et Christen c’est trois matchs.

Bref, en ces périodes de fêtes, je vais m’arrêter là, tout en ayant conscience qu’il sera encore incontournable pour au moins les 2 prochaines saisons tout comme ces petits copains anonymes à moins que……

http://www.planetehockey.com/interview-reto-steinmann-je-prefere-sanctionner-vers-le-bas-que-vers-le-haut,488.html

http://www.planetehockey.com/interview-reto-steinmann-le-supporter-a-rarement-le-meme-regard-que-moi,489.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s