2 minutes contre Mayer

Je vais tenter d’analyser une décision arbitrale qui n’a eu aucun impact direct sur le résultat final de cette demie-finale de Coupe Suisse entre le GSHC et Kloten.

Il s’agit de l’unique pénalité distribuée par le duo arbitrale Stefan Eichman et Daniel Stricker.

Avec les images, je ne vois pas de faute de Robert Mayer. Je vois Denis Hollenstein venir trébucher avec ces deux patins sur la cheville droite de Robert Mayer. L’action se déroule entièrement dans la zone du gardien. Il est très difficile de juger si cet incident est complètement involontaire de la part des deux joueurs. Denis Hollenstein n’ignorait pas les blessures récentes de Robert Mayer. Si je distribue une pénalité j’aurais plutôt tendance à la donner à Hollenstein (bon, je suis genevois..).

L’arbitre décide de lever son bras et d’infliger une pénalité à Robert Mayer. Qu’est-ce que Stricker a vu ? En tout cas pas le même chose que ce que l’on voie sur les images. Filmé de face, on constate que l’arbitre se trouve au fond de l’action et que son angle de vue est certainement occulté par le but.

Est-ce qu’il suffit à un attaquant zurichois de tomber pour juger 2 min contre un gardien genevois ?
Est-ce simplement de l’incompétence de juger une faute qui n’existe pas ?
Est-ce que si l’action aurait été que Picard trébuchait sur Muller; l’arbitre aurait pris la même décision ?

Pour ma part, la seule explication de ce genre de décisions (il y a eu des tonnes de décisions correctes) est que les arbitres arrivent sur la glace avec un préjugé.

C’est un match de Coupe avec élimination directe et après 1:11 min à 0 à 0, les arbitres donnent une pénalité qui est inexistante selon les images TV. Cette décision n’a pas faussé le résultat final, mais elle a faussé le début du match. Lors des play-offs de la saison dernière j’avais constaté que Reiber avait distribué une pénalité à chaque équipe romande en premier à chaque match qu’il a arbitré; aucune équipe suisse-alémanique n’avait été sanctionné lorsque le score était de 0 à 0.

De tenter de démontrer des décisions arbitrales est très difficile lorsque l’on est supporter. Je ne parle pas de complot, mais d’une injustice. Et je ne suis pas objectif, je sais.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s