Patrick Emond, nouveau coach

Patrick Emond

C’est encore et toujours difficile de voir McSorley quitter le banc.

J’ai été particulièrement heureux de suivre le GSHC avec Chris McSorley derrière le banc, particulièrement la fin du championnat et les playoffs face au futur vainqueur du championnat.

Lors de la conférence de presse, je comprend que dès le retour aux affaires de McSorley derrière le banc, il était prévu que cette responsabilité serait limité à une saison. Lors de son retour, j’avais évoqué le risque et le danger du cumul des responsabilités dans mon article Chris is back ! Je n’avais pas imaginé que son retour serait aussi limité dans le temps. Le Conseil d’Administration semble avoir pris cette décision afin que donner un rôle de nettoyeur à Chris McSorley afin de faire disparaître toutes traces de l’ancien propriétaire et ces associés.

Des émotions contradictoires car c’est également un plaisir de voir le club se restructurer plus professionnellement et comprendre que McSorley a aujourd’hui un rôle primordial dans le club avec son rôle de Directeur sportif. Il semble détendu de quitter son poste de coach et confiant dans la nomination de Patrick Emond.

Patrick Emond est au club depuis 9 ans avec d’excellences performances obtenues ces deux dernières avec 2 titres de champions des Juniors Elites. Un tempérament bien différent des deux derniers coachs avec une attitude confiante et d’écoute à l’égard de ces interlocuteurs.

Sans nouvelle patinoire, le club rentre dans une période qui sera particulièrement difficile, dans ces conditions, l’organisation doit être claire et forte afin d’être prête en cas de déception dans les résultats par le public et les médias. Les clubs concurrents voient leur budget augmenté alors que celui du GSHC va certainement continuer de diminuer. La qualification sera de plus en plus difficile, pour la première fois depuis longtemps, le premier objectif du club annoncé est la qualification en playoff. Patrick Emond aura le soutien inconditionnel de ces supérieurs dans les bons et surtout les moins bons moments de l’équipe. Cette équipe rajeunit devra travailler très dur afin de parvenir à obtenir des résultats comparables que lors de cette dernière décennie.

Dans l’attente de la patinoire, le club devra faire le dos rond afin de se maintenir en NL. Avec McSorley et tout le staff technique, elle peut y parvenir. Patrick Emond aura une mission difficile entre un noyau de vétérans ambitieux, l’intégration d’une jeune génération prometteuse et la qualification en playoffs.

Je me réjouis d’ores et déjà de revoir l’équipe sur la glace qui sans aucun doute aura une attitude conquérante afin de faire douter les cadors du championnat.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s